Cela fait quelques temps déjà que j'ai remarqué cet effet pervers du blog ... En effet, je me suis aperçu que je recevais nettement moins d'emails, pour ainsi dire presque aucun. Il est vrai que je n'en écris quasiment pas plus. Donc voici tout le problème d'écrire un blog : une fois qu'on a écrit toutes nos nouvelles et tout ce qu'on pensait sur le blog, eh bien on ressent moins le besoin d'écrire un email, ou alors on n'en a moins envie, ou encore on a l'impression de se répéter. Ainsi on préfère donner des nouvelles générales à quiconque voudra bien les lire. On espère fortement que les personnes qui nous sont chères liront ce blog. A cet instant, il faut que je fasse une petite digression. En effet, on peut séparer d'un coté la famille pour laquelle on est sûr qu'elle se rend sur le blog et à qui on téléphone (merci Skype et les cartes prépayées) régulièrement, et de l'autre les amis pour lesquels on ne peut qu'espérer...

C'est vrai qu'on l'a bien cherché puisque c'est nous (les expatriés) qui avons décidé de partir loin de nos bases, de nos amis et notre famille. Pour en revenir aux email des amis ; de notre côté on ne fait pas assez d'effort pour écrire des emails personnalisés et demander des nouvelles ... (désolé) ... mais de leur côté ils ne font pas plus d'effort ! Euh...... je ne vise personne en particulier, c'est une réflexion générale, ne le prends pas pour toi surtout ;-) J'imagine (ou j'ose espérer) qu'ils prennent de nos nouvelles sur le blog ... et que ça leur suffit également, ils ne sauraient pas quoi demander puisqu'ils savent déjà tout, et ne ressentent pas plus le besoin de raconter ce qui leur arrivent ! C'est dommage parce que ça nous intéresse je vous assure. Heureusement que certains laissent parfois un petit commentaire ça fait toujours plaisir ! Mais bon je vais essayer de remédier à cela et d'écrire des emails plus souvent, ne serait ce que pour demander des nouvelles, et de votre côté essayer de me répondre ;-)

D'ailleurs tout ce qui se passe en France nous intéresse, on se tient au courant, c'est assez facile avec internet maintenant ! De plus, en ce moment, ce n'est pas bien difficile d'avoir des nouvelles de France, il suffit de lire n'importe quel journal, ou d'allumer n'importe quelle chaîne de télé. Ce n'est malheureusement pas de très bonnes nouvelles que l'on voit. Je ne vous donnerai pas mon avis sur ce qu'il se passe parce que je n'en ai pas envie ici. Mais cela fait toujours un petit peu « mal » de voir des images de « guérilla » et de se dire que ça se passe aujourd'hui en France. Et c'est la même chose à travers tous les pays de la Terre, le monde est tourné vers la France et s'étonne, s'inquiète, préconise à ses ressortissants de faire attention, parle de guerre civile (!?), se plait à dire « que la France donne parfois des leçons de morale » mais « que son modèle d'intégration est un échec ». Ce matin, en écoutant la radio pour se réveiller, j'ai entendu que les Italiens se demandaient si les mêmes phénomènes pouvaient s'étendre en Italie puisque, apparemment ils ont aussi des banlieues défavorisées. Mais je crois que ce n'est pas le cas car la situation est différente. L'image de la France n'en ressortira pas indemne, mais si en fin de compte ça pourrait lui permettre de rebondir...