Billets du mois de octobre 2007

Mercredi 31 octobre 2007

Nouveautés virtuelles

En rapport avec le mariage, nous voudrions vous communiquer quelques nouveautés virtuelles mais qui sont bien réelles. Tout d'abord Juliette et moi avons créé une nouvelle adr*sse em*il commune... c'est à dire que si vous voulez nous écrire à tous les deux, il n'y aura plus besoin de mettre nos deux em*ils dans la liste des destinataires mais seulement celle que nous vous dévoilons aujourd'hui. Créée sous "gmail.com" il nous fallait trouver un pseudo court, parlant et qui nous représente tous les deux... Nous avons opté pour "julomas" : ju pour Juliette, lo pour Laurent et mas pour le début de mon de famille. Voilà il ne vous reste plus qu'à mettre un @ entre les deux parties entre guillemets et vous obtenez notre adr*sse em*il commune... Les autres restant valides de toute façon !

La seconde nouveauté est apparue dimanche dernier dans le menu rouge en haut... si vous avez le sens de l'observation et que vous êtes curieux, vous êtes peut être déjà allé sur la partie du site dédié à tous les détails concernant notre mariage. C'est par ici ou en cliquant sur "mariage" dans le menu rouge ;-) Toutes les informations ne sont pas encore présentes mais nous les mettrons au fur et à mesure que nous les aurons

Mardi 30 octobre 2007

Otranto

Cathédrale• Otranto (IT) • 20 juillet 2006

La cathédrale d'Otranto lors d'un coucher de soleil. De l'extérieur, elle semble assez ostère et seule sa rosace lui donne un côté un peu travaillée. Mais son intérieur dissimule quelques surprises...

Samedi 27 octobre 2007

L'Homme, le roi des c*ns ?

Déjà vu ici ou , ce clip de Zazie va très bien pour illustrer la fin du "Grenelle de l'Environnement" en France. On peut se demander si les propositions faites sont appropriées et si elles vont assez loin... Peu importe, je n'en débattrai pas aujourd'hui puisqu'il faut voir, à mon sens, comment tout cela sera appliqué dans les faits et comme ce sera accepté/accentué/négligé par la population ! Actons tout de même que une prise de décisions est toujours mieux que l'absence de décisions...

Néanmoins, la question importante que se pose Zazie est : "l'Homme est-il le roi des c*ns ?" à force d'épuiser et de ne pas respecter la planète sur laquelle il vit... Certains vont nous dire que l'écologie est une pure escroquerie (éh oui ça existe, il y en a même qui écrivent des livres) ou bien alors que c'est un problème de riche. Il faut vraiment oser dire que c'est une arnaque par contre dans mon fort intérieur, je pense que l'Homme n'est pas seul responsable de la situation actuelle. Je pense en effet que la Terre traverse une période de réchauffement naturel... le seul problème est que l'action de l'Homme est en train d'emballer la machine. Il est donc important d'agir, mais en expliquant réellement les choses, les hommes ne sont pas abrutis ! Par contre si on veut grossir trop le trait, on s'expose à des bouquins du genre pré-cité qui vont faire douter les gens... Par contre, il est vrai que c'est un problème de riche et que ce sont aux pays riches de donner l'exemple. Il serait difficile de dire "écoutez, on a consommé sans compter pour devenir riche, maintenant c'est fini on ne peut plus rien consommé, et du coup vous avez être obligé de rester pauvres". Discours un peu simpliste et simplifié mais ce genre de discours serait nuisible pour un autre équilibre de la planète.

L'Homme est-il le roi des c*ns ? Il est probable que tous ceux qui lisent ce blog (tout comme moi) ne verront pas les conséquences totales de nos actions. Mais si un jour vos arrière-arrière petits enfants se retournent vers "nous" (ou plutot notre souvenir) en disant "ils savaient et ils n'ont rien fait"... ce serait quand même triste, non ? En plus, il y a dès à présent des choses à faire : changer l'ordre de nos priorités ! On s'offusque sur le taux de change du dollar américain par rapport à l'euro, on veut tuer un arbitre lorsqu'il ne voit pas un hors-jeu ou un en-avant, on s'offusque lorsque le prix du baril de pétrole augmente d'un dollar, etc, MAIS on n'entend pas lorsque le nombre d'espèces animales diminue (en terme de tendance lourde), on se dit que ça repoussera lorsqu'on met le feu à sa forêt pour toucher les aides de catastophe naturelle, on continue de manger son dessert tranquillement lorsque les glaciers reculent, etc.

Malheureusement, je n'ai aucune solution et je suis loin d'être un exemple. Mais j'essaie de faire des efforts pour recycler et ne pas gaspiller. Par ces modestes messages sur mon blog, j'essaie de faire changer les états d'esprit en même temps que le mien évolue. Et les mentalités commencent à changer et les comportements suivent tout doucement.

Paradoxalement, dans ce cri d'alerte poussé par la Terre, son meilleur allié se trouve être le pétrole ! Selon tous les experts, la cause de ces maux viendrait à disparaître dans quelques dizaines d'années... et c'est bien ça qui préoccupe tout le monde et fait se poser tant de questions (c'est peut être dommage d'en arriver là, mais si les résultats sont là, de quoi se plaint on ?). A priori c'est dans ces moments là que le cerveau humain est le plus utile et le plus performant ! J'ai confiance en l'Homme pour qu'il invente des moyens de transport pas ou peu polluant (consommer 1L au 100km serait une grande avancée par exemple), j'ai aussi "confiance" en d'autres hommes pour qu'ils réussissent à se prendre une grosse part du gâteau... non T*tal ou Exx*n ne vont pas déposer le bilan.

L'Homme est sûrement le roi des c*ns parfois, mais c'est aussi souvent la forme de vie la plus intelligente sur Terre. Et finalement, je n'ai pas vraiment peur pour l'avenir de la planète en terme d'énergie et de pollution... Par contre le véritable défi sera de nourrir à sa faim une population mondiale qui ne cesse d'augmenter (les terres cultivables n'étant pas infinies).

Ecoutez bien les paroles de la chanson de Zazie qui est très bien écrite, regardez aussi les chiffres (et leur signification) qui défilent sur les murs du clip...

Vendredi 26 octobre 2007

Lecce, centre du monde

Centre du monde, centre du monde... uniquement pour les fans de Monica Bellucci et de Sophie Marceau ! Depuis lundi dernier, le centre historique de Lecce était totalement bloqué et fermé à la circulation (réellement cette fois). Tout le monde était rassemblé sur la place Sant'Oronzo (enfin nous, on n'y était pas) pour tenter d'apercevoir sa belle silhouette. C'est à 12h30 que Monica Bellucci est sortie de son "camping car" de star pour monter dans une voiture après avoir fait quelques pas et saluer la foule. Elle se randait à quelques mètres de là (Arco del Prato) pour tourner quelques scènes d'un prochain film intitulé "Ne te retournes pas". Sophie Marceau joue également dans ce film mais l'histoire ne dit pas si elle était présente également à Lecce. C'est dommage, on aurait pu l'inviter à prendre l'apéro ;)

Jeudi 25 octobre 2007

Michael Clayton

michael clayton Hier soir, c'était soirée cinéma... ayant raté "Mr Brooks" qui n'était plus à l'affiche, nous nous sommes rabattus sur "Michael Clayton" dont l'extrait m'avait paru intéressant. Or je suis ressorti avec un sentiment bizarre par rapport à ce film... La bande annonce laissait penser à plus de suspens et surtout un peu plus de rythme ! Voilà, mon pire reproche est que ce film manque cruellement de rythme. La réalisateur construit un chateau de carte branlant en posant les cartes les unes après les autres. On doit attendre la fin pour comprendre toute l'intrigue mais on a quand même l'impression qu'il manque des cartes et que certaines sont en trop.

On ne peut pas dire que ce soit un mauvais film non plus car l'histoire est bien ficelée et intéressante. Une mutlinationale vend un produit qu'elle sait très dangereux pour la santé. Une action en justice est engagée par un groupe de plusieurs centaines de personnes. La mutlinationale compte sur son cabinet d'avocat pour la défendre et "couvrir" ses méfaits. Au bout de 6 ans de procédure, l'avocat en charge de l'affaire pète les plombs... et on s'aperçoit qu'il a récolté des preuves contre la multinationale. Michael Clayton est alors appelé à la rescousse pour arrondir les angles. George Clooney - qui me ressemble de plus en plus (peut être est-ce l'inverse ?) - se débrouille pas mal dans son rôle de personnage tiraillé entre ses intérêts et sa conscience.

N'empêche que ça manque de rythme et quand on pense que le film va enfin commencer, en 10 minutes c'est terminé... En plus, il (me) reste quelques zones ombres dans ce film. On ne sait pas vraiment ce qu'est le travail de Michael Clayton. On comprend qu'il fait ce que personne ne veut faire, qu'il arrondit les angles pour arranger les affaires de ces clients. Mais cette tâche, qui a l'air si difficile, ne transparait pas vraiment dans le film... Ensuite, le livre "Realm and Conquest" semble tenir une place importante dans le film (c'est quand même en voyant les chevaux de la gravure du livre que Michael Clayton sort de sa voiture et n'est pas tué...), mais pourquoi c'est son fils qui semble être son messager ? Et quel est le message du livre ?

Mercredi 24 octobre 2007

Les blogueurs italiens bientôt fichés ?

Olivier m'a fait passé un article de Libération qui est plutôt appitoyant... En effet, il rapporte que le 12 octobre le conseil des Ministres italien a adopté un projet de loi sur la presse mais dont un article pourrait toucher "durement" les internautes et les blogueurs. "Le dispositif imaginé [...] prévoit qu'à l'avenir, toute personne «ayant une activité éditoriale», y compris sur le Web, devra se faire enregistrer auprès de l'Autorité pour les Communications". Ainsi le moindre internaute qui souhaiterait ouvrir un blog, devrait auparavant se faire enregistrer auprès de cette Autorité... un peu dissuasif et surtout très contraignant !

Encore une fois, cela montre bien, à mon sens, que les hommes politques des deux côtés des alpes ne comprennent pas grand chose à internet. Certes le monde des blogs et internet ont besoin de limites et de barrières pour ne pas pouvoir faire n'importe quoi (ne règlerait-on pas une grande partie du problème en inculquant et en appliquant le respect à autrui ?). Mais les outils sont encore à inventer car les interdictions traditionnelles ne résistent pas longtemps à un espace virtuel... Prenons cette loi par exemple, mettons que je sois italien (euh il le faut vraiment ?) et que je veuille ouvrir un blog, pour être sûr de ne pas tomber sous le coup de cette loi, il suffit que j'ouvre ou que j'héberge mon blog sur une plateforme à l'étranger... Je peux être en Italie, écrire depuis l'Italie et en Italien, mon blog sera sous la juridiction du pays qui l'héberge. Donc cette loi ne sera pas appliquée et pas applicable. On peut s'emballer dans des envolées lyriques comme Beppe Grillo et dire que "99% des blogs risquent de fermer", mais ce n'est que partiellement vrai. Certes, ils fermeront en Italie, mais ils réouvriront à l'étranger... ainsi il serait plus juste de dire que ce serait la fin des blogs en ".it".

v-day Les politiques affirment que les blogs ne seront pas concernés par cette loi. Laissons leur le bénéfice du doute, mais admettons également que si ce n'est pas clairement écrit, ça laisse la porte bien entrouverte... Selon moi, toute cette histoire n'a rien à voir avec les blogs en général... par contre cela vise clairement Beppe Grillo ! Quelques mots à son encontre me paraissent nécessaires. Beppe Grillo est un humouriste engagé comme on dit (il est peut être maintenant plus engagé qu'humouriste d'ailleurs). Libé le compare à Coluche... le raccourci est un peu simple puisqu'il s'agirait tout de même d'un Coluche beaucoup plus énervé ! Sa cible préférée est la classe politique et ne manque aucune occasion de l'égratigner. Son combat a atteint son paroxysme le 8 septembre dernier avec l'organisation d'un "Va' fa' day". Cette journée voulait rassembler sur toutes les places d'Italie les citoyens qui voulaient dire non aux parlementaires condamnés par la justice (actuellement, 25 parlementaires siègent à l'assemblée alors qu'ils ont été condamnés par la justice et alors qu'un citoyen landa ne peut se présenter aux élections si son casier judiciaire n'est pas vierge), ceux qui en ont assez des politiques de professions qui siègent pendant 20 ou 30 ans sans discontinuer, et enfin ceux qui sont pour une élection directe des parlementaires (les élections étant à la proportionnelle, ce sont les secrétaires des partis qui désignent ceux qui vont siéger à l'assemblée et au sénat). Ces critiques sont plutôt légitimes et certaines pourraient être retranscrites aisément en France. En tout cas, Beppe Grillo n'y va pas avec le dos de la cuillère et son "Va' Fa' Day" a eu son petit succès. Les hommes politiques commencent à être très agacés par sa présence et son discours, surtout qu'il continue sur son blog... Et oui, Beppe Grillo a un blog et c'est à mon sens ce blog, et aucun autre, qui est visé par le texte de loi précédent.

Affaire à suivre quand même puisque le texte de loi doit encore être voté par le parlement et le sénat, alors que Beppe Grillo a déjà annoncé un nouveau "Va' Fa' Day" sous le signe de la protestation anti-élites, consacrée à l'information

Mardi 23 octobre 2007

Otranto

Cap • Otranto (IT) • 24 juillet 2005

Le cap d'Otranto est le point le plus à l'Est de l'Italie, c'est aussi le point le plus à l'Est où j'ai mis le pied en Europe... En effet, même Stockholm semble être un tout petit plus à l'Ouest ! En tout cas, c'est un paysage sec et désertique qu'on peut y apprécier. Vu la chaleur qu'il y faisait, on n'a pas eu le courage de marcher jusqu'à la tour...

Dimanche 21 octobre 2007

Salade de chicorée rouge italienne aux pommes braisées

Vous vous souvenez que Laurent est allé en Slovénie il y a quelques mois ? En rentrant, il m'avait ramené un livre de cuisine slovène. Les premières pages concernent les "juha", c'est à dire les soupes ou minestrone comme diraient les Italiens. Laurent n'aimant pas trop ça, j'ai vite passé. Viennent ensuite diverses recettes, pas toujours faciles à comprendre car le livre est en anglais et certains ingrédients locaux ne peuvent être traduits. Certains des plats slovènes semblent inspirés de la cuisine d'Italie, son voisin. On y retrouve quelques recettes de pâtes, par exemple, ou de salade à base de chicorée italienne comme celle que j'ai testée aujourd'hui ! En dessert, Laurent avait beaucoup apprécié sur place un gâteau dont il n'a pas retenu le nom... un roulé ou mille-feuille de pâte filo avec une garniture à base de cerises. En feuilletant les pages de desserts, la spécialité semble les gâteaux fourrés aux noix ou noisettes. A essayer une prochaine fois, ça n'a pas l'air mauvais ! Mais pour le moment voici la recette du Radičeva solata z dušenimi jabolki.

chicorée rouge aux pommes

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 400g de chicorée rouge italienne,
  • 2 pommes,
  • 100g environ de noisettes hachées,
  • 2 grosses noisettes de beurre,
  • jus d'un demi-citron,
  • 50ml d'huile,
  • 50ml de vinaigre,
  • sel.

1. Braiser les pommes - Eplucher les pommes, les couper en fines tranches et asperger-les du jus de citron et les faire frire quelques minutes dans une poêle avec le beurre.

2. Préparer la chicorée - Laver la chicorée et couper-la en lanières en gardant 4 belles feuilles entières. Saler la chicorée, ajouter l'huile et le vinaigre. Mélanger. Disposer une feuille de chicorée dans chaque assiette et ajouter le reste au-dessus.

3. Dresser la salade - Parsemer les assiettes de noisettes hachées et disposer les tranches de pommes.

Source: 100 Selected Dishes, The cuisine of Slovenia, Heart Edition.

Vendredi 19 octobre 2007

Allez les bleus !

J'aurais voulu pousser mon dernier cri d'encouragement aux Français seulement demain... oui mais voilà, c'est ce soir que la petite finale se joue. Espérons que la France termine mieux sa coupe du monde qu'elle ne l'avais commencée... en effet, nous retrouvons les Argentins qui nous avaient tant fait déjouer lors du match d'ouverture. Espérons que l'esprit de revance soit bien sur le terrain, et qu'il n'ait pas déjà été remplacé par l'esprit du chacun pour soi (pour bien se placer pour la suite).

Ce sera le dernier match international pour quelques joueurs mais aussi pour le sélectionneur. La grande lessive a déjà commencé puisque certains anciens joueurs ont pris la parole cette semaine pour avoir un morceau du gâteau... Bonjour l'ambiance pour préparer un match tout de même important. Même si on ne retiendra que le nom du vainqueur de la Coupe du Monde, il est toujours mieux de finir par une note positive et ce sera certainement mieux pour le moral des joueurs.

Bon, allez les bleus !

Mercredi 17 octobre 2007

Siou plé m'sieur l'agent

contravention En lisant la dernière rédac' du mois de tout le monde, je me suis rappelé d'une anecdote qui m'est arrivée il y a au moins 7 ou 8 ans. A cette époque, j'étais encore à Clermont-Ferrand, j'habitais chez mes parents et je n'avais pas de voiture. J'avais le permis et j'empruntais parfois la voiture pour me déplacer...

Voilà la situation dans laquelle je me suis trouvé : j'étais en voiture et sur le chemin du retour, je devais déposer une lettre au siège local de la caisse nationale d'assurance maladie. A son approche, je ralentis pour voir s'il y a un emplacement où je pourrai me garer... rien (évidemment)... les emplacements de livraison juste devant sont déjà pris (ben oui quoi, pour une simple lettre à déposer 15 secondes m'auraient suffi !). Evidemment je ne me gare pas en double file non plus et je continue ma route. Quelques mètres plus loin, une voiture cherche à s'en aller... cool ! Je la laisse donc passer et fais un joli créneau pour me mettre à sa place. Il va s'en dire que c'était un stationnement payant... mais je n'étais qu'à 200 mètres de la sécu... en 1 ou 2 minutes, l'affaire serait jouée. Je regarde à gauche à droite, sur les deux trottoirs... aucun agent en vue. Je pars d'un pas alerte sans mettre de ticket. Quelques secondes plus tard, sur le chemin du retour, je distingue un képi en train d'écrire sur son calepin. Tout naturellement, j'accélère mon pas... mais... mais c'est pas possible, il est juste à côté de "ma" voiture ! Il est en train de me mettre une contravention (oui, je peux être très perspicace aussi). J'arrive enfin à sa hauteur et voici le dialogue que nous avons eu :

Moi : bonjour, vous êtes obligé de terminer ??
L'Agent : pourqoui c'est votre voiture ??
Moi : non, non, je passais juste comme ça devant et j'aime bien taper la discut' aux agents de police pour éviter les contraventions à mes concitoyens oui oui !
L'Agent : ...
Moi : je suis juste allé déposer une lettre à 200 mètres.
L'Agent : où donc ?
Moi : juste là, à la caisse primaire d'assurance maladie...
L'Agent : ça fait plutôt 300 mètres.
Moi : ... ... ... mouais enfin ce n'est pas vraiment le plus important, si ?
L'Agent : bon allez filer, je viens juste de commencer.
Moi : merci, beaucoup, je pars tout de suite !

Je fais un gros ouf de soulagement au conducteur de la voiture qui était arrêté au feu rouge et qui avait suivi vraissemblablement toute la scène. Il acquiesce d'un mouvement de tête avec un grand sourire. Voilà comment j'ai évité ma contravention... je ne sais pas si c'est parce que je lui ai parlé calmement sans l'insulter ou bien si c'est parce qu'il n'avait pas encore recopier le numéro de la plaque d'immatriculation... Mais en tout cas, je n'ai rien eu :)

Mardi 16 octobre 2007

Pise

Bord de l'Arno • Pise (IT) • 16 novembre 2005

Au coeur de Pise coule l'Arno... et sur ses rives on peut voir des enfilades de maisons toscanes aux couleurs chatoyantes !

Lundi 15 octobre 2007

La rédac' du mois : les fous du volant

L'idée est plutôt séduisante: chaque mois, le même jour, à la même heure, les blogueurs qui le souhaitent pourraient écrire sur un sujet commun. Ce mois-ci, nous allons parler des fous du volant et de la sécurité routière... Les conducteurs qui m'accompagnent sont : Olivier, Bergere, Bertrand, JvH, Jean-Marc, Lady Iphigénia, Julien, Isabelle, Christophe, Hibiscus, Alcib, Fred, Anne, Hpy, Joël, Chantal, Loïc & Hyun-Jung, Marie, Looange, V à l'ouest, Froggie.

fous du volant On trouve toujours quelque chose à redire sur la façon de conduire de nos congénères, surtout quand on est piéton ou cycliste... Depuis que je suis arrivé en Italie, je suis passé du côté obscur de la force : j'ai acheté une voiture et je conduis tous les jours ou presque ! Et c'est là qu'est le danger... les habitudes sont le pire ennemi du conducteur. Même si elles sont initialement bonnes, elles deviennent de moins en moins strictes. Par exemple, on s'arrête moins nettement au stop par lequel on passe tous les jours, car il n'y a jamais personne... Vous savez, ce genre de petits détails pas graves en soi, jusqu'au moment de l'accident... En fait, la conduite dépend aussi beaucoup de l'environnement, puisque l'être humain au volant à tendance à s'insérer, plus ou moins vite, dans le flux de voitures qui l'entourent.

sécurité routière Personnellement je ne suis pas un conducteur modèle mais j'ai quand même une moyenne plutôt élevée de bonne conduite (personne n'osera dire que c'est un danger de la route de toute façon). La preuve, ma voiture n'a pas une seule égratignure et pourtant je conduis en Italie (certains comprendront ce que ça veut dire ;-) J'ai donc quitté la France, qui avait des statistiques pas vraiment très bonnes en matière de sécurité routière mais qui était sur la bonne voie, pour l'Italie qui a des statistiques encore plus mauvaises... C'est l'un des mauvais élèves de l'Union Européenne en matière de sécurité routière. En fait, c'est un nouveau mode de conduite qu'il faut adopter : ne s'occuper que de l'avant de son véhicule sans se préoccuper de ce qu'il se passe dans ses rétros. Evidemment le système connaît ses limites lorsqu'on sait que les Italiens achètent encore moins que les Français les clignotants sur leur voiture, qui sont comme chacun sait en option... En même temps, il faut bien dire que je n'ai jamais été témoin d'accidents en Italie, ce n'est donc pas non plus une insécurité permanente !

sécurité routière On peut s'habituer à beaucoup de choses, moi-même j'ai adapté ma conduite en fonction de celles qui m'entourent, sans oublier mes bonnes habitudes des clignotants, des rétroviseurs et quelques autres. Cependant il y a quand même quelques comportements qui m'exaspèrent. Le premier est de voir des enfants de 4 à 6 ans debout sur le siège passager avant en train de jouer sur le tableau de bord pendant que papa ou maman conduit... Brrrrr ça me fait froid dans le dos en repensant aux campagnes de sensibilisation qu'on a eu en France sur le port de la ceinture. Mais c'est vrai que pour le port de la ceinture, j'ai l'impression de retourner dans les années 80 en France... c'est à dire qu'on la met seulement pour les longs trajets. En plus leurs campagnes de sensibilisation sont comme celles des années 80 en France... "attention messieurs les automobilistes, il faut respecter le code de la route". Pas très efficaces à mon avis...

sécurité routière Autre sujet de discorde : le passage des ronds points. Il n'y a pas à dire, ils ont du mal ! Mais je crois que je l'avais déjà plus ou moins raconté. Excusez moi encore de généraliser aussi facilement, je sais ce n'est pas bien mais c'est tellement plus amusant ;) Et puis, ainsi ça fait plus râleur et mon côté Français s'en trouve flatter :) Il y a en fait deux comportements bien distincts... il y a ceux qui s'arrêtent, mais pas au bon endroit. Ils s'arrêtent en plein milieu du rond point pour laisser la priorité à droite... Mais il y a aussi ceux (plus rares) qui s'arrêtent après s'être engagés sur la sortie du rond point, pour vérifier les panneaux... De l'autre côté, il y a ceux qui ne s'arrêtent pas, ou plutôt pas complètement, pour céder le passage. Lorsqu'il y a de la circulation (mais sans plus), ils s'engagent petit à petit sur le rond point jusqu'à ce que les autres ne peuvent plus passer et créer un mini-embouteillage l'espace d'un instant.

Ce chapitre ne pourrait se clore sans dire quelques mots des deux roues... Ah une vespa roulant dans les rues ensoleillées de Rome avec une jolie blonde les cheveux aux vents assises derrière... une vraie "dolce vita". Mais ça m'a bien l'air de ressembler seulement à un rêve ! La réalité serait plutôt comme suit : un scooter qui va à toute blinde qui double par la droite ou par la gauche, qui prend les sens interdits sans sourciller, et dont surtout le/la pilote ne porte pas de casque ou juste en bandoulière... Heureusement qu'ils font assez de bruit pour pouvoir les repérer assez rapidement...

Samedi 13 octobre 2007

Allez les bleus !

Plus besoin de présenter ce petit cri d'encouragement à l'encontre des rugbymen français. J'espère pouvoir en pousser un dernier samedi prochain (et non pas vendredi). Chaque chose en son temps, il faut d'abord jouer et gagner (espérons le) cette demi-finale. Ce sera contre l'Angleterre, une vieille connaissance, puisqu'il y a en général 2 rencontres par an depuis des décennies. Ce sera l'occasion de prendre notre revanche de la dernière Coupe du Monde lorsque les Anglais nous avaient éliminé à ce stade de la compétition pour ensuite soulever le trophée William Webb Ellis.

Il va falloir s'attendre à un match serré accompagné d'un combat rude. Pas question de s'appuyer sur les deux matchs de préparation pendant lesquels la France avait dominé l'Angleterre sans trop de problèmes. Ici, il s'agit d'un tout autre match, tous les joueurs vont se sortir les tripes pour aller plus loin dans cette compétition. Attention aux Anglais qui essaient de nous faire le même coup qu'il y a quatre ans en disant que les Français sont les meilleurs, et bla bla bla. La dernière fois, ils nous avaient endormi, entre autres, Michalak et Betsen...

Espérons qu'on puisse retrouver l'Argentine en finale pour prendre notre revanche et "laver l'affront" du match d'ouverture.

Allez les bleuuuuuuuuuuuuuus !!! Bon match !!

MISE A JOUR : dimanche matin, le réveil est difficile... Les Anglais nous ont fait le même coup qu'il y a 4 ans, c'est eux qui iront en finale de la coupe du monde. Bravo à eux ! Ce fut un match serré entre deux équipes fatiguées qui s'est joué à pas grand chose... une cuillère en moins aurait pu changer le match, mais c'est la loi du sport. Les Français ont quand même paru un peu plus émoussés... prendre 3 ou 4 joueurs totalement frais aurait-il changer le cours du match ? On était partit avec la devise "jouer à 30, gagner à 30" mais entre les 1/4 et les 1/2 ce sont les 22 mêmes joueurs qui ont été couchés sur la feuille de match. Avoir un peu de sang neuf aurait pu faire du bien à l'équipe qui avait vaillamment contré les néo-zélandais. D'ailleurs ils n'ont fait que ce reposer entre les deux matchs. Un détail, peut être, qui aurait pu changer la décision du match... on ne saura jamais. A dans 4 ans !

Jeudi 11 octobre 2007

La robe de mariée

Lorsqu'on a décidé de se marier en France alors qu'on vivait encore en Italie, la robe de mariée (tout comme le costume du marié) était bien la seule chose dont on était sûr que ça n'allait pas poser de problème. Partant du postulat tout simple qu'en Italie il y a aussi des mariages et que les tenues sont à peu près les mêmes qu'en France, ce serait "très facile" de trouver ma robe à Lecce.

Ne rêvant pas de robe de mariée depuis ma tendre enfance, je n'avais pas d'idée pré-conçue du modèle qui pourrait me plaire. J'ai donc feuilleté des brochures et magazines français. Certes, il y a une différence de style : en Italie c'est tout blanc, sauf quelques modèles flashy de goût douteux. En France, il y a plus de couleur, comme par exemple le bordeaux qui se fait depuis déjà plusieurs années et les pastels en touches de couleurs pour une sur-jupe ou une broderie sur le bustier.

Une touche de couleur ne me déplaisant pas, je pensais que ce serait le point le plus difficile à satisfaire. Oui mais voilà, forcée de constater qu'après avoir écumé une dizaine de magasins, je me retrouve face à un "mur"... On n'avait pas pensé aux différences culturelles incidueuses et invisibles au premier abord ! Certes dans le sud de l'Italie, ils font toutes leurs robes avec une traîne ; pas une traîne qui se rajoute, non, non, c'est le tissu de la jupe qui est taillé comme ça (avec la traîne incorporée). Mais bon, on peut s'arranger et retailler la jupe à la mode que je préfère : la nuque bien dégagée ;-) Finalement j'arrivais à trouver des modèles ayant quelques ressemblances avec ceux que j'avais vu dans les magazines français et qui me plaisent tout autant. Oui mais voilà, lorsqu'en France il faut débourser 600 euros, en Italie il faut sortir environ 2000 euros de sa poche !! Pensent-ils que plus ils dépensent pour la robe, plus le mariage sera réussi ? Les italiens, eux, me disent que c'est ainsi seulement depuis l'arrivée de l'euro. J'ai appris également que c'était la belle-mère qui (traditionnellement) paye la robe de la mariée qui, parfois même, n'ose pas trop s'opposer aux choix de sa future belle-mère !

En tout cas, il est malheureusement extrêmement difficile de trouver un modèle à moins de 1800 euros :-( Cela ne m'enchante guère de mettre autant d'argent dans une robe que je ne mettrai qu'un seul jour (surtout que c'est le triple du prix en France). Je suis bien allée dans un magasin "low-cost" et le meilleur prix que je puisse obtenir est donc 1200 euros (ça fait cher pour un 1er prix !).

Me voilà donc devant cette réflexion... Si j'achète la robe en Italie, j'ai deux solutions : ou bien je prends la robe à 1200 euros qui pourrait me plaire mais qui n'a rien de particulier, ou bien je prends le modèle qui me plaît bien et je dois débourser 1800 euros. Reste la solution de l'acheter en France, mais s'il faut compter 2 ou 3 allers-retours pour la trouver et les retouches... ça devient nettement moins compétitif ! Sinon il faudrait faire un mix de tout, mais ce serait donc la solution la plus compliquée. Lors des vacances de fin d'année, on rentre en France... il faudrait donc faire le tour des magasins et trouver le modèle qui me plait, puis le faire livrer en Italie pour faire les retouches avec une couturière de Lecce... mais il ne faudrait pas, notamment, qu'elle se perde quelque part en voyage :-/

En plus, il faudrait que j'ai choisi ma robe pour les fêtes de fin d'année pour pouvoir discuter des bouquets et de la décoration florale lors de notre passage à Clermont-Fd... En effet, d'après les fleuristes que Laurent a vu, une photo de la robe est requise pour connaître le style de la robe et donc des bouquets.

AIUTO !

Mercredi 10 octobre 2007

Expo d'aquarium

Certains poissons se font plus gros qu'ils ne sont en gonflant leurs joues façon hamster, d'autres se parent de couleur dissuasive, d'autres encore jouent à cache à cache avec le reflet de mon appareil photo :( Des anémones et des coraux sont là aussi pour montrer leurs belles couleurs sous lumière noire. Non, nous n'avons pas fait une plongée en eau profonde. Nous sommes restés bien au sec mais avons déambulé le long des aquariums lors d'une expo temporaire. C'était joli tous ces poissons qui faisaient des petites bulles. Le nombre d'aquariums était peut être un peu restreint, mais en même temps c'était une expo temporaire, pas un musée ! Parfois je me dis que j'aimerais bien avoir un aquarium chez moi... par contre ce n'est pas facile à déménager alors on attendra d'être fixé à un endroit pour 5 à 10 ans avant d'y penser ;)

Autant j'ai apprécié les poissons, autant je n'ai pas trop apprécié le comportement de mes congénères. On se faisait pousser pour avancer plus vite, bousculer pour se faire passer devant, et tout cela dans la plus grande indifférence et la plus grande egoïsterie. Je comprends les enfants qui essaient de passer devant pour voir les aquariums, c'est presque naturel. Ce que je comprends moins, ce sont les parents qui restent là avec un ton approbateur du genre de dire "vas y mon fils, fais toi ton chemin, c'est bien, bouscules tout le monde". Mais ils n'ont aucune réaction, aucun comportement éducatif à mon sens. J'aurais apprécié que les parents leur disent (ou essaient de leur dire) de demander pardon et de se faufiler si on ne les entend pas, mais sans marcher sur les pieds de tout le monde ! Ah ma bonne dame, tout fout le camp, c'est moi qui vous le dis ;)

Mardi 9 octobre 2007

Pise

Campo dei Miracoli • Pise (IT) • 16 novembre 2005

Il n'y a pas besoin de présenter ce lieu connu de tous... même si finalement, on connaît plus la Tour de Pise qu'on devine au fond, que les autres monuments qui composent cette Place des Miracles. En effet, on y trouve également le Baptistère, la Cathédrale et le Camposanto qui forment avec la Tour de Pise un ensemble assez incroyable et dissonant avec les constructions basses dans les tons de jaune-orange aux alentours.

Samedi 6 octobre 2007

Allez les bleus !

Me voilà embarqué dans la spirale infernale de la superstition ou plutôt des petites habitudes qui ne coûtent rien mais qui peuvent rapporter gros, comme bon nombre de sportifs en ont. Ce soir c'est le 1/4 de finale de la coupe du monde avec la France. Je suis donc obligé d'y aller de mon petit encouragement rituel depuis le match contre la Namibie... je ne me verrai mal porter leur éventuelle élimination sur mes épaules dans le cas où je ne satisferais pas à ce rite.

Comme on pouvait le penser après la défaite contre l'Argentine, ce 1/4 de finale se jouera contre les All-Blacks (aïe ouille ça va piquer les yeux) à Cardiff. Pour une coupe du monde en France, ça la fout mal d'aller jouer à Cardiff quand même ! Que la FFR ait été obligée en son temps de faire jouer quelques matchs à Cardiff et à Edimbourg pour s'assurer d'avoir la coupe du monde en France, je dis plutôt bravo. Mais que cette même FFR n'ait pas été capable d'organiser en France les deux 1/4 de finale concernant la poule de la France, je pense que c'est une très très grosse erreur ! Et cela dénote du petit complexe de supériorité dont la FFR a fait preuve...

Ceci étant dit, ce soir, ce sera un match de rugby à 15 contre 15 et il va falloir être généreux dans l'effort pour pouvoir gagner ce match. La Nouvelle-Zélande est la grande favorite de la compétition mais elle n'a jamais brillé en coupe du monde depuis la première édition. La France est capable de battre la Nouvelle-Zélande, elle l'a prouvé à plusieurs reprises par le passé, mais elle peut aussi exploser... J'espère que le jeu décidera de pouvoir revoir l'équipe de France jouer en France pour cette coupe du monde. Mais j'espère surtout que la France va essayer de produire de jeu, de jouer à fond toutes ses chances, puisque c'est la seule solution pour les battre. Parce que si c'est pour taper des grands coups de pieds pour éloigner les All-Blacks de la ligne d'enbut et finalement perdre mais avec un petit écart, ça ne sert à rien.

Allez les bleuuuuuuuuuuuuuus !!! Bon match !!

MISE A JOUR 22h50 : ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ils l'ont fait !!! Bravo à eux. Ce fut très dur comme prévu et on a dû serré les fesses pendant les 10 dernières minutes parce que les bleus avaient seulement 2 petits points d'avance. Mais c'est passé :-) On est en 1/2 finale, on retrouvera l'Angleterre... la revanche de la 1/2 finale de la coupe du monde de 2003... une belle page à écrire encore ;-)

Jeudi 4 octobre 2007

Vous êtes qui, là, derrière vos écrans ?

J'ai pris l'idée à Olivier mais il m'a autorisé ;-) Je ne prétends pas avoir autant de réponses que lui car je sais très bien qu'il y a moins de lecteurs ici (pour l'instant...). Vous êtes en effet environ 200 à passer chaque jour sur ce blog. Certains ne restent que quelques secondes et ont dû se tromper de chemin, mais d'autres restent plusieurs dizaines de minutes !

Je trouve ça intéressant de savoir qui me lit... j'imagine qu'il doit y avoir des accrocs qui viennent tous les jours en espérant des nouveautés ou ceux qui passent une fois de temps en temps pour se mettre à jour sur notre vie. En tout cas, il y a la famille évidemment, des amis de la vraie vie et puis d'autres blogueurs avec qui on ne se connait que virtuellement. Il y a sûrement aussi ceux qui lisent en silence, qui n'ont jamais laissé de trace et dont je n'ai aucune idée qu'ils lisent ces quelques lignes...

Et vous, qui êtes vous ?
Où habitez-vous? Vous nous lisez depuis longtemps? Qu'est-ce qui vous plaît ici? Vous avez vraiment tout lu depuis le début? Si vous avez un blog aussi, c'est le moment de le mettre en lien pour que je puisse vous connaître aussi ;-) Si vous êtes timide, vous n'êtes pas obligé de me laisser votre prénom, utiliser un petit surnom et essayez quand même d'écrire deux ou trois mots. Si vous êtes bavards, pas de problèmes dites tout ce que vous voulez :-)

Vous êtes prêts ? Le clavier est à vous ! Faites moi plaisir :-) Je vous laisse jusqu'à lundi prochain...

Mercredi 3 octobre 2007

Euro trop fort ou dollar trop bas ??

1€ = 1,4... L'euro atteint des sommets par rapport au dollar américain et on entend tous les hommes politiques crier au scandale, se lamenter sur le fait que l'euro est trop fort. C'est vrai que si on regarde le graphique ci-dessus, qui montre le taux de change du dollar américain par rapport à l'euro depuis sa mise en circulation le 4 janvier 1999, on peut voir une montée vertignieuse depuis 2002. En même temps, ce taux est moins haut qu'il n'avait atteint des abîmes en 2001 ! En tout cas, c'est mauvais pour les entreprises qui vendent aux Etats Unis et celles qui achètent des matières premières qui se vendent en dollar américain. Mais la question à se poser est : est ce vraiment la faute de l'euro et la Banque Centrale Européenne ?

Pour répondre à cette question, il suffit de regarder les taux de change par rapport à d'autres monnaies (non négligeables). J'ai pris comme exemple l'Australie, le Canada, la Suisse, la Grande-Bretagne, le Japon et la Norvège. Forcé de constater que les taux de change sont restés assez stables depuis 1999, voir même légèrement plus avantageux pour les exportations françaises. Mis à part le Yen dont la valeur est très calquée sur la valeur du dollar américain.

Ce constat étant fait, on ne peut seulement conclure que ce n'est pas l'euro qui n'est pas trop haut, mais le dollar américain qui est trop bas. Cela ne change pas beaucoup les faits pour le taux de change euro/dollar, mais les remèdes en sont inversés ! En plus, avoir une monnaie forte n'est à mon sens pas un problème (d'ailleurs ça ne pose pas de problème à l'Allemagne par exemple). Et si le dollar américain continue de baisser ou à fluctuer beaucoup dans les prochaines années, alors que l'euro reste une monnaie stable, il se pourrait que bon nombre d'Etats se décident à faire commerce en euro plutôt qu'en billets verts... est ce que ce serait si facheux que ça ? Bon, on n'en est pas encore là, mais ça aurait l'avantage de moins se soucier du taux de change avec le dollar américain.

En même temps, je ne suis pas économiste, je ne suis que scientifique... mais je sais lire et intérpréter des courbes ;-) Si des économistes en herbe passent sur ce blog, je serai ravi de lire leurs avis...

Note : les graphiques des taux de change ne sont pas en valeur absolue mais en valeur relative par rapport au taux du 4 janvier 1999. Ainsi on obtient une échelle identique pour toutes les monnaies pour faciliter la comparaison de l'importance des fluctuations.

Mardi 2 octobre 2007

Taranto

Place Garibaldi • Taranto (IT) • 7 août 2005

Lundi 1 octobre 2007

Miss Italia

miss italia 2007 La semaine dernière se déroulait l'élection de Miss Italia. La première différence avec l'élection de Miss France, c'est qu'en Italie, ils ont besoin de 4 soirées complètes pour se décider ! Evidemment ils télévisent les 4 soirées en intégralité... vous vous imaginez supporter Jean Pierre Foucault et Mme De Fontenay pendant 4 soirs de suite, en train de poser des questions débiles et entendre des réponses pré-formatées ?? Eh bien, moi pas vraiment, c'est pourquoi on n'a pas regardé ;-) Certes 4 soirs de défilés de maillot de bains, ça pourrait être sympa... mais ils ont toujours le chic pour choisir des maillots horribles et forcer les filles à se coiffer comme dans les années 1950. Eh bien, du coup, on n'a pas regarder non plus ;-)

Franchement, j'aurais presque voulu regarder pour savoir ce qu'ils peuvent faire pendant 4 soirées. A leur décharge, ils avaient 102 miss à départager. Pourtant, il n'y a que 20 régions en Italie... Du coup il y a plusieurs miss pour chaque région, par exemple pour les Pouilles, il y a : Miss Puglia, Miss Cinema Puglia, Miss L'auraBlu Moda Mare Puglia, Miss Sorriso LeiCard di Agos Puglia, Miss Televolto Le Fablier Puglia, Miss Wella Puglia, ouffff. Je n'ai pas trouvé l'origine de tous ces noms de concours de beauté... mais bon en même temps, s'ils devaient faire un concours de beauté avec 20 miss, ils ne pourraient pas combler 4 soirées ! Et puis, ça fait toujours plus de chances pour les miss d'être sélectionnée dans leur région.

L'élection de Miss Italie existe depuis 1939 et l'édition 2007 a vu la victoire de Silvia Battisti (miss veneto) dont vous pouvez voir la photo de sa victoire...

Callback not found for widget arlequin

Calendrier

« octobre 2007 »
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Partager