Nous sommes arrivés en Auvergne à J-19 avec une voiture bien chargée : filets de pêches, pots de yaourt, bougies oranges, Guides Verts du mariage, le costume et la robe ! Nous avons un programme bien chargé entre rendez-vous avec les prestataires du mariage, commande des fleurs, préparation des tubes de dragées, montage des montgolfières, plan de table, choix d'une urne, etc.

Mais surprise ! Nos témoins nous kidnappent à J-7 pour enterrer nos vies de jeune fille et de garçon lors d'un weekend parisien entre amis. Nous avons eu 3/4 d'heure pour faire notre sac à dos et mettre un maillot de bain, une tenue de sport et une tenue de rechange dedans. Un petit moment de stress nous assaille en voyant tout le programme de préparation du weekend anéanti... puis on se relaxe et on se laissera guider jusqu'à la fin du weekend ! Sophie et Bertrand essaient de maintenir le suspens de notre destination en gardant précieusement nos billets de train, mais Paris semble la destination finale. Et puis de toute façon, peu nous importe. A l'arrivée nous sommes séparés et passerons le vendredi soir et le samedi chacun de son côté. Au programme du vendredi soir, restaurant pour tous les deux. Puis samedi, après une grasse-matinée les filles iront faire un hammam à la Mosquée. Alors que les garçons se lèvent à l'aube pour laisser planer le suspens puis irons suivre un cours de cuisine à l'atelier Guy Martin. Leur après midi sera physique avec des descentes en raft / canoës sur un parcours artificiel sur les étangs de Cergy. Enfin samedi soir, nous nous retrouvons tous ensembles autour d'un barbecue. Le dimanche sera plus calme et le weekend aura été génial !! Un grand merci à nos témoins, encore !! Lundi matin, il faut reprendre la liste des préparatifs mais nous les concluons à J-2 pour se relaxer totalement à J-1.

C'est maintenant le Grand Jour ! Le réveil sonne - un peu tôt mais de bonne humeur - après une bonne nuit. Pour Juliette, il est déjà l'heure de quitter la maison, direction le salon d'esthétique pour un maquillage et un chignon. Le temps semble éternel... une fois la dernière fleur piquée dans mes cheveux, merci et au revoir. Je file chez une tante de Laurent pour enfiler ma robe, à l'abri des regards indiscrets du futur mari mais pas ceux de quelques appareils photos ;-) (les photos sont ici). Patrizia m'aide bien, il faut dire qu'elle est experte : elle m'a suivi à tous les rendez-vous de retouches - essayages. La tante de Laurent habite à un endroit stratégique et idéal puisqu'il suffit de mettre un pied sur le balcon pour voir la mairie et surveiller l'arrivée des invités, mais aussi de Laurent.

Justement pendant ce temps là, Laurent a eu une préparation plus tranquille. Il décide de calculer le moment le plus opportun pour enfiler son costume, c'est à dire le dernier moment... ça ne sert à rien d'avoir chaud à tourner en rond, la journée sera longue ! 1/4 d'heure pour s'habiller lui semble être le bon tempo, c'était sans compter les boutonnières de la chemise récalcitrante... Arrrrgghhh premier bouton et la boutonnière n'est pas ouverte ! Petit coup de chaud, il faut prendre les ciseaux et faire attention de ne pas faire une belle entaille dans la chemise. Heureusement seule celle-ci était encore cousue. Tout le reste se passe naturellement. Une petite attention particulière à la coiffure parce qu'il ne veut pas avoir l'air d'être négligé à côté de moi qui sortira de chez le coiffeur. 10h35, il se met en route pour la mairie, il croise mon papa qui gare la voiture.

Maman vient de monter me rejoindre chez la tante de Laurent. Je suis quasi-prête. Il est l'heure de monter dans la voiture, Papa nous attend. Et voilà une voiture qui remonte l'allée de la mairie en klaxonnant. C'est la mariée et ses parents. Que d'émotion ! Laurent est là à m'attendre avec un bouquet de fleurs aux tons orangés. Qu'il est beau dans son beau costume chocolat ! Et toute la famille et les amis déjà là, eux aussi, nombreux... Nous sommes prêts, il est 11 heures, nous montons les marches vers le parvis de la mairie. Monsieur l'adjoint au maire, avec son écharpe tricolore, nous y attend. Les photos de l'arrivée à la mairie sont .