Vous en rêviez depuis mon retour, voilà enfin le récit de mon voyage en Slovénie ! Au programme, il y avait dont deux jours de travails intensifs pour 1 jour de visite de Piran et 1 jour et demi pour profiter des charmes de Ljubljana. C'était donc alléchant, et la réalité ne démentit pas ce constat prémonitoire ! On peut dire que la capitale slovène porte bien son nom puisque Ljubljana signigie "la ville qu'on aime". C'est une capitale à taille humaine puisqu'elle n'est peuplée que de 400 000 habitants. Forcé de constater qu'il doit être très agréable d'y vivre. C'est une ville vraiment jolie et sympathique, qui semble très paisible (remarque à moi-même : peut être que tout semble paisible à côté de l'Italie ? ;-)).

chateau de Ljubljana pont des dragons

Elle se trouve sur le parcours des deux rivières que sont la Ljubljanica et la Sava. Son centre historique s'en trouve d'ailleurs encerclé, c'était sûrement une défense naturelle à l'époque de la construction du Château, qui en plus se trouve sur une petite colline. Ljubljana se trouve dans une vallée, ainsi la vue est totalement dégagé pour celui qui veut bien monté dans la tour de l'horloge du château. De là, une vue imprenable sur la ville nous est offerte... et cette vue s'étend jusqu'aux montagnes environnantes culminant à 2000 mètres. Comme toutes les villes dotées d'un fleuve ou d'un canal, les rives de la Ljubljanica permettent de faire de très jolies photos en jouant avec les reflets des habitations et de la lumière.

Pont des cordonniers Les Trois Ponts

Evidemment, pour aller d'une rive à l'autre, il faut des ponts qui sont souvent remarquables. Il y a tout d'abord le pont des dragons qui tire son nom des dragons situés à ses extrémités et aux pieds de ses lampadaires. Puis on trouve les Trois ponts, qui sont une particularité architecturale de Ljubljana composée du vieux pont de pierre datant de 1842 et de deux autres ponts latéraux plus étroits ajoutés en 1931. L'ensemble de ces trois ponts constitue une entrée harmonieuse dans le vieux Ljubljana tout en donnant sur la place centrale où tout le monde se retrouve (place Prešeren). On peut terminer avec le pont des cordonniers qui ressemblait, avant sa rénovation, au Ponte Vecchio de Florence. En effet, il était couvert et bordé d'échoppes d'artisans d'où il tira son nom. Mais maintenant, c'est un pont comme les autres.

Eglise de l'Annonciation Cathédrale Saint Nicolas

Les amateurs d'église ne seront pas en reste. Par contre, il faudra pouvoir jongler avec les 9 offices célébrés quotidiennement et la fermeture entre midi et deux. Cela demande un tout petit d'organisation pour évidemment ne pas visiter pendant les messes. C'est faisable et ça vaut le coup ! Des couleurs assez vives à l'extérieur (jaune ou rouge), on passe à de nombreuses fresques peintes sur les murs et plafonds des églises et de la cathédrale.

Le vieux Ljubljana Opéra et Théâtre national

Evidemment, il ne s'agit que d'une liste non exhaustive des lieux à découvrir. D'autres bâtiments, ruelles ou lieux vous attendront lorsque vous vous perdrez volontairement dans les rues du vieux Ljubljana. Néanmoins, cela reste une ville relativement petite qui peut très bien se visiter sur un un week end. De plus, vous pourrez profiter de ses arbres et espaces verts nombreux qui sont à l'image du pays (50% de la surface de la Slovénie est recouvert de forêt). Cela lui donne une atmosphère très agréable.

Pour voir l'album photo complet, c'est ici