Billets de la catégorie "Quotidien"

Vendredi 23 février 2007

Arthur

Arthur et les Minimoys La semaine dernière, Juliette et moi sommes allés voir Arthur e il popolo dei Minimei (qui est la version italienne d'Arthur et les Minimoys). C'est l'histoire d'un petit garçon très intelligent qui rejoint de monde des Minimoys (un peuple de tous petits lutins qui vivent dans son jardin) pour que sa grand-mère puisse garder sa maison. On ne peut pas dire qu'il ait des parents très sympathiques puisqu'ils se débrouillent toujours pour ne pas être là pour le jour de son anniversaire pendant les vacances alors qu'ils l'envoient toute l'année dans un pensionnat. Bref, des parents que personne ne lui envie ! Heureusement sa grand-mère tient beaucoup à lui et lui raconte les aventures de son grand père. Dans le monde des Minimoys, il devra retrouver le trésor que son grand-père a caché et combattre l'ennemi des Minimoys. Mais par dessus tout, il rencontrera Betamèche et la magnifique princesse Selenia qui doit faire craquer tous les petits garçons de 10 ans.

Le film nous a bien plu. Il n'y a pas vraiment de surprise mais on tombe sous la magie de l'histoire... si on a gardé des yeux d'enfants quelque part... Jean Marc aussi parlé de son âme d'enfant lorsqu'il nous a emmené à Eurodisney lors de la rédac du mois. J'étais bien d'accord avec lui pour dire qu'il faut garder, quoi qu'il arrive, son âme et ses yeux d'enfant quelque part au fond de soi (pas trop au fond non plus, afin de pouvoir les sortir souvent et facilement). Par contre, j'ai bien peur qu'en Italie, ils ont perdu leurs yeux d'enfants puisque dès la deuxième semaine de projection ils avaient supprimé une séance par jour et que pour la troisième, il ne reste qu'une seule et unique séance. Autant dire que ça n'a pas l'air de faire un grand succès de ce côté-ci des alpes... c'est bien dommage car ce film mérite mieux !

Mercredi 14 février 2007

La fille aux yeux bleus

Il commençait à se faire tard mais Tenural n'avait pas sommeil, et pour cause, il venait de déménager et d'arriver dans une nouvelle colocation. Des animations de pré-rentrée étaient prévues sur le campus. Tenural et ses amis décidèrent d'aller y faire un tour pour découvrir ce nouvel environnement qui allait les accueillir pour quelques mois... Le concert rock tranché subtilement avec la douceur de cette soirée d'été indien. Les animations touchaient déjà à leur fin et ils se voyaient obliger de se diriger vers la résidence. Le hall d'entrée était simple mais très éclairé (peu importe d'ailleurs l'heure du jour ou de la nuit, il était éclairé).

Sur le chemin de l'appartement, au détour d'un couloir, ils rencontrèrent un autre groupe de trois personnes qui leur ressemblaient. Ils entamèrent la conversation mais Tenural fut tout de suite accaparé par deux yeux bleus porté par un si joli visage féminin. Quelques questions venaient troubler les échanges de regard mais il répondait machinalement sans réfléchir. Son esprit avait mieux à faire : il analysait les signaux chimiques qu'il recevait et se noyait en même temps dans cet océan de bleu. De nouveau, il entendait cette chanson  raisonnait dans sa tête. L'histoire allait-elle se répéter ??

Apparemment non, puisqu'ils entrèrent tous à l'appartement pour discuter plus longuement et plus confortablement. La disposition des personnes allait être stratégique. Tenural voulait attirer l'attention de la belle aux yeux bleus mais sans trop en faire. En face... non c'est trop direct et ce n'est pas son style, à côté d'elle... non plus, les échanges de regard seraient trop délicats. Il choisit de se placer de 3/4 en face... il en était sûr, ce serait la meilleure place. Dès qu'il avait un moment, il contemplait ses yeux et puis au fure et à mesure de la soirée il s'aventurait vers les autres détails de son visage. Mais il ne perdait pas une miette de ce qu'elle disait. Non, l'histoire ne begayerait pas puisqu'il venait d'apprendre son prénom ! Un coup de pouce du destin plus tard, elle oublia son gilet sur le canapé lors de son départ. Ils n'avaient pas vraiment discuté ensemble mais il allait pouvoir la revoir en allant lui rapporter.

Ah oui, j'allais oublié, son prénom, c'était Ettiluje...

Samedi 27 janvier 2007

Noir, c’est noir

Choco Marino Si je vous dis pâte à tartiner au chocolat et aux noisettes, vous me dites ? NUTELLA bien sûr ! Et maintenant plus dur : pâte à tartiner au pur chocolat noir ? Allez, j'en ai déjà parlé ici, c'est le choco MARINO ! Un délice ! Ok, l'un est italien, l'autre belge. L'un est mondialement connu, l'autre n'est guère connu de l'autre coté des frontières belges.

Le Nutella (la Nutella devrait-on dire en bon italien... bien que le nom n'a que le suffixe d'italien car les 3 premières lettres viennent de hazel-nut, noisette en anglais) est le best seller du groupe Ferrero. Né en 1964, il est mondialement connu pour des tartines gourmandes ou moins couramment pour des tartes chocolatées. Si on croise ces rayons de Nutella dans les supermarchés, il y a aussi les grands pots géants de 750g chez les vendeurs ambulants de crêpes, mais même dans les librairies on peut être tenté par un certain livre Nutella... 40 ans de plaisir !

Mais voilà, les puristes préférerons sûrement une vraie pâte à tartiner 100% chocolat noir, sans praline, noisettes, lait, caramel ou autre détériorateur de goût... Un vrai plaisir à savourer religieusement. Malheureusement au pays de la pâte aux noisettes, pas facile de trouver son bonheur. Heureusement le Père Noël a entendu mon appel et je suis rentrée de France les valises pleines de chocolat noir, mes préférés, à savoir : des plaques de chocolat Lindt 70%, la pâte à tartiner Noir de Noir de Côte d'Or et celle de la marque Choco Marino !

Jeudi 25 janvier 2007

Où l'auteur est en mal d'inspiration

En ce moment, j'ai un cruel manque d'inspiration pour écrire sur ce blog. La peur de la page blanche ne touche pas que les écrivains, elle touche aussi les blogueurs ! Heureusement, aujourd'hui, il y a Bertrand qui me permet d'écrire ce billet. Un billet empris d'émotion et de remerciements. Si vous voulez donc savoir quelques détails sur ma personne, vous pouvez aller lire le billet de Bertrand de ce jour. En plus, je n'ai aucune rectification à fair puisque tout est vrai... il y a juste une petite imprécision sur ce que j'ai fait à Grenoble mais ce n'est pas bien important ;-) Par contre, je ne me rappelle pas que je connaissais Amélie avant la 6ème ???

Bref, merci Bertrand pour ces quelques mots sur moi, je n'aurais pas fait mieux. Sur ce, je repars me creuser les méninges pour trouver des idées de sujet... Je vous rassure, j'en ai quelques-uns mais la source risquerait de se tarir vite ;-) A très bientôt.

Vendredi 19 janvier 2007

La fille du disquaire

Par une chaude après-midi d'été, Tenural se décida d'aller en centre ville puisque c'était les vacances, qu'il n'avait rien à faire et qu'il avait pouvoir profiter un peu du soleil. En dix minutes d'un pas plutôt tranquille, il arriva sur la place principale. Des badauds déambulaient sur les trottoirs. Les autres profitaient des quelques espaces verts autour de la fontaine. Il se dirigea tout naturellement vers le spécialiste de la distribution de produits culturels et électroniques (mais si le magasin écrit en blanc sur fond jaune...). Un petit tour rapide au rayon des jeux-vidéos, puis il hésita à descendre au rayon disque car il savait qu'il y faisait encore plus chaud. Mais comme il n'avait rien de mieux à faire, il prit ces quelques marches.

Il se tenait devant un bac à disque et faisait défiler les CDs un à un. Son après-midi aurait très bien pu se terminer banalement, mais il leva la tête et croisa son regard. Le temps s'arrêta brusquement. Leurs yeux n'arrivaient pas (ne voulaient pas) se détacher du regard complice opposé. Elle avait de grands yeux en amande et ses cheveux clairs et bouclés longeaient son visage. Pour lui, tout devint flou autour d'elle, plus rien d'autre ne comptait. Il avait chaud, il sentait son visage en feu, mais ce n'était pas grave ! Il se noyait dans son regard et dans sa tête résonnait cette chanson  (tiens, ça me rappelle un fim... oui mais lequel ?? à vos commentaires ;-).

Soudain, elle fut emportée par le flot de ces amies. Ils échangèrent un ultime regard. Déçu par son départ brutal, il pouvait de nouveau penser à respirer. Finalement, ça n'avait duré qu'une poignée de secondes mais il était heureux. Il ne connaissait rien d'elle, il ne connaissait pas son prénom et ne la revit jamais. Il avait pourtant bien essayé de revenir au même endroit les jours suivants... en vain. Elle restera donc, à jamais, la fille du disquaire.

Dimanche 14 janvier 2007

Casino royale

J'arrive un peu après la bataille pour parler du dernier James Bond... mais ce n'est pas de ma faute ! En fait, le film est sorti au cinéma seulement il y a une semaine ici à Lecce... ben oui vous comprenez, ce doit être extrêmement difficile de traduire le film en italie !?! En tout cas, nous sommes allés au cinéma hier soir. C'était la première fois que j'allais au cinéma en Italie et la troisième pour Juliette (elle a profité du fait que je sois parti plusieurs semaines l'an dernier pour prendre les devants). Nous avons choisi le grand multiplex à la sortie de Lecce. Le cinéma est bien, la salle était grande et bien inclinée (pas de risque d'être gêné par un grand devant vous). L'écran est immense... peut être un peu trop même car à partir de la moitié de la salle environ, il sort du chanmp de vision et il faut tourner la tête pour voir tout l'écran... c'est une chose à savoir pour ne pas arriver trop tard ou prendre ses places sur internet ;-) Le son était un peu trop fort à mon gout mais j'ai fait avec.

Mais revenons au film en question. J'ai bien aimé : pas de révolutions mais les James Bond restent toujours autant prenant. Daniel Craig ne s'en sort pas trop mal dans le costume de James... néanmoins, comme toujours, il lui faudra d'autres essais avant de s'imposer comme un des James Bond de renom. Il est un peu plus avard de sourire que ses précédents compères mais bon il est ce qu'il est ;-) Après tout un agent double-zéro ne peut pas avoir un grand sourire ! Par contre, on m'avait "vendu" le film en me disant que c'était l'épisode où il obtenait ce fameux double-zéro (à savoir le permis de tuer), certes, mais ça dure 5 minutes au début... un peu décevant (mais peut être avais-je mal compris). Un peu déçu par les James Bond girl mais ce n'est qu'une question de goût.

Lundi 1 janvier 2007

Bonne Année

BONNE ANNEE 2007

Nous sommes encore quelques temps en France. Profitez bien de cette période de fêtes.

Lundi 25 décembre 2006

Joyeux Noël

Pere Noel

Joyeux Noël à tous !! J'espère que vous avez bien mis un verre de lait et un biscuit au pied du sapin, parce que le Père Noël est en train de passer dans toutes les maisons pour laisser les cadeaux. Et il lui faut bien ça pour regagner des forces à gâter tous les enfants sages. Oh Oh Oh !

Samedi 23 décembre 2006

Quelques jours en France

Au moment où ce billet est publié, nous sommes dans l'avion en direction de Paris. Nous resterons deux semaines en France. L'organisation n'a pas été très simple puisqu'on avait envie de voir le maximum de monde et malheureusement, nous ne pourrons pas voir tout le monde... Quoiqu'il en soit, à notre arrivée à Paris, nous prendrons une voiture de location direction la Périgord pour fêter Noël avec la famille de Juliette. Des gîtes sont prévus pour loger tout ce beau monde. Le 27, nous ferons la route vers Clermont-Ferrand accompagnés des parents et des soeurs de Juliette, afin d'organiser une rencontre avec mon papa. Nous resterons en Auvergne jusqu'au 6 janvier, afin de passer la réveillon de la Saint Sylvestre avec ma famille. On viendra vous faire quelques petits signes d'ici là... mais de toute façon, vous aussi vous aurez mieux à faire que de lire notre blog. A l'année prochaine

Dimanche 10 décembre 2006

Semaine de travail à Oslo

Demain matin, nous prenons tous les deux l'avion de bonheur pour aller à Oslo. Là-bas se déroulera la réunion à mi-parcours de mon projet de recherche... il s'agira de présenter les premiers résultats à des représentants de l'Union Européenne, histoire de vérifier si l'Europe finance des gens sérieux. Je ne pense pas qu'il y ait trop de soucis à se faire puisqu'on respecte le planning prévu. Pour Juliette, ce sera le premier voyage pour le boulot et elle est plutôt contente d'aller à Oslo... même si on y va pendant la période des jours les plus courts. En même temps, nous restons que quelques jours à Oslo, ensuite nous allons dans le Telemark pour faire un "Team Building workshop", c'est à dire renforcer les liens entre tous les partenaires mais en discutant boulot tout de même.

Notre retour en Italie est prévu pour dimanche prochain tard, il n'y aura pas beaucoup d'infos sur le blog mais rassurez vous, mardi vous aurez la photo de la semaine : une dernière de Toronto et le vendredi 15, il y aura la rédac' du mois de décembre. Vous aurez donc un peu de lecture pendant notre voyage.

Vendredi 8 décembre 2006

Portrait sans peinture : la réponse

Portrait de Juliette avec southpark Me voilà "obligé" de répondre à ce portrait fait par Juliette, par son portrait. Puisqu'il n'y a pas de raisons que tout ce que je n'aime pas soit divulgué à la Terre entière, mais que Juliette s'en sorte bien ;-) Voici donc le petit elle n'aime / elle n'aime pas pour lui renvoyer la balle...

Juliette n'aime pas : les fruits qui coulent et qui collent les doigts, le fenouil, le nutella, devoir faire des cadeaux à une date précise, ranger son espace de création, ne pas se ballader le week end, rester seule chez nous, quand je parle fort (parce qu'elle croit que je ne suis pas content alors que ça n'a rien à voir), la pluie, se maquiller, ...

Juliette aime : utiliser ses doigts pour créer plein de choses, la pâte FIMO, faire des bons petits plats, le chocolat noir uniquement, tous les fruits dès qu'on les accompagne de chocolat, moi, sa famille, ses amis, les voyages, ses nouveaux chaussons pour avoir chaud aux pieds, manger les frites avec les doigts, le soleil, la mer, les surprises, se parfumer, le bleu, ...

Est-ce que j'ai tout juste ? Est-ce que j'ai oublié quelque chose ??

Jeudi 7 décembre 2006

Portrait sans peinture

Portrait de Laurent avec southpark J'ai envie de vous dresser un petit portrait de Laurent. Il aura tous les commentaires qu'il veut pour me corriger, ou il pourra me renvoyer la balle en faisant mon portrait (attention, interdiction de mettre plus de défauts que de qualités !). Alors commençons par un petit il n'aime / il n'aime pas...

Laurent n'aime pas : les champignons, le poivre, le café, les endives cuites, la cassonade, le désordre, lire des pavés, la mal-organisation, se promener sans but, l'irrespect, ne pas comprendre/trouver, bronzer sans rien faire, se brosser les dents, ...

Laurent aime : les cadeaux surprise, le chocolat, l'Auvergne, le fromage, tous les sports, les sciences, les débats d'actualité, la télévision, les nouvelles technologies, moi, rire, les fruits, les couleurs, les jeux vidéo, les charlottes, le hockey sur glace, l'Australie, les voyages, sa famille, se parfumer, 24 et 11, ...

Le reconnaissez-vous ? Etes-vous surpris ?

- page 3 de 8 -

Callback not found for widget arlequin

Calendrier

« novembre 2008
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Partager