Elle est arrivée ! Oui, oui, chez nous à Lecce ! Un email m'avait prévenue de son arrivée imminente. Puis quelques coups de téléphone plus tard pour régler quelques contre-temps, le livreur sonne et me dépose ce carton.

Vous n'en verrez pas plus, mais ce carton - en provenance de France - contient ma robe de mariée ! J'ai donc immédiatement pris mon téléphone, pour convier quelques amis au premier essayage prévu 4 jours plus tard (4 jours, c'est long, mais je ne voulais pas que Monsieur la voit et je ne voulais surtout pas risquer de l'abîmer en la mettant toute seule...).

Les 4 amies qui m'ont accompagnée dans les magasins de robes de mariée en Italie m'ont donc aidée à monter les anneaux du jupon, à enfiler ma robe et à poser le voile (quant aux hommes, ils sont sortis en ville avec Laurent). Le verdict ? Egale à mes souvenirs ! Au niveau technique, il faudra tout de même faire quelques retouches pour resserrer le bustier... Je confierai ce travail au tailleur du costume de Laurent.

Alors, stressant de faire voyager sa robe d'un pays à un autre, entre des mains inconnues ? Laurent dirait oui (d'ailleurs j'ai attrapé de gros boutons rouges sur tout le corps qui selon lui sont dus au stress - mais selon le médecin c'est plutôt du à ma grande assiduité à la salle de fitness, tac). Moi j'avais confiance dans le magasin. Pourtant il y a eu quelques imperfections entre la commande et la livraison...

La robe a donc été choisie dans un des 4 magasins Morelle du Nord. Une des caractéristiques de Morelle est qu'ils vendent aussi leurs robes en ligne. En fait, j'ai pu essayer la robe en magasin, être conseillée sur la taille à commander et les accessoires, puis la commande a été prise et transmise au Service Internet en centrale. Là, ce fut le premier hic : la collaboration entre magasin et centrale n'est pas optimale. C'est le moins que l'on puisse dire lorsque j'ai appris que ma robe est arrivée du fabricant à la centrale, puis elle est partie au magasin de Lille (car la commande a été prise à Lille), pour revenir à la centrale pour être expédiée. J'ai eu l'impression que la vendeuse n'avait jamais touché à internet, ce qui n'a pas clarifié son discours sur la possibilité de suivi internet de la commande. Je passe aussi sur une erreur de tarification de l'expédition vers l'étranger (à mon avantage) qui a retardé un peu la livraison.

Bref, ce n'est pas simple mais ça fonctionne ! Le paquet est arrivé entier et même avant la date annoncée de livraison. La robe et les accessoires étaient tous là et en bon état ! Prochaine étape : les retouches, le retour en Auvergne et le repassage. (D'ailleurs si des lecteurs arrivent ici pour des infos sur Morelle, les robes sont vendues non-retouchées et non-repassées, c'est pourquoi elles sont 20% moins chères qu'en magasin).