Voilà c'est fait, ce que les sondages nous annonçaient depuis 6 mois est arrivé : le second tour de la présidentielle opposera Sarkozy à Royal. Un peu trop prévisible tout ça, non ? Pour une fois, la surprise n'est pas venue du score d'un des candidats, mais de la participation. 85% de votants c'est fort surtout lorsqu'on sait qu'il y a une vague plus importante que d'habitude d'inscription. Du coup le score du FN a diminué puisqu'il est toujours très lié à la participation au scrutin si on y réfléchit bien. L'extrême gauche n'a pas fait mieux et est plutôt à ramasser à la petite cuillère. Finalement la demie surprise est venue de François Bayrou qui est arrivé en troisième position avec un score tout à fait honorable. Dommage que pas plus de Français n'est cru en lui... Finalement, l'homme du renouveau ou de la rupture, c'était peut être lui ? Allez à dans cinq ans, François ! Et saches que tu en seras à ta troisième élection présidentielle en ayant perdu les deux premières, tu auras donc toutes les chances de gagner selon l'adage populaire.

Revenons à nos deux finalistes annoncés depuis longtemps. Je n'ai qu'un seul souhait pour cette campagne du second tour : pourvu qu'elle se fasse sur un débat de projets. Malheureusement, je crois que c'est mal parti avec tous ceux qui appellent à voter comme pour un référendum sur Sarkozy. La France a souffert de ne pas avoir à choisir entre deux projets de société en 2002, alors par pitié qu'on ne nous refasse pas le même coup. C'est essentiel pour la démocratie d'avoir un débat sur deux projets de société bien distincts comme le sont celui que propose Ségolène et celui que propose Nicolas. Plutôt que de parler du passé et de qui a fait quoi à quelle époque, préférons parler du futur ! Pour ma part, je vais écouter les deux projets de chacun et je me déciderai après le débat du 2 mai. Ah oui, j'allais oublier. Après il faudra qu'une moitié de la France accepte ce que l'autre a choisi... c'est comme cela que la démocratie fonctionne. Il faut accepter les idées des autres ! Par contre, ce qui me trouble, ce sont les consignes de vote. Certes, je veux bien qu'un candidat dise "en ce qui me concerne, sachez que je vais voter ..." pour que ces électeurs soient au courant. Mais donner une consigne de vote, ça revient à dire que les électeurs "appartiennent" au candidat pour lequel ils ont voté... brrrrrr mais ça va pas non ? De quel droit, on appartiendrait à quelqu'un et pourquoi on ne pourrait pas choisir le candidat qu'on veut au second tour ?

Sinon hier, on a été à la plage se balader... c'est plutôt cool pour une journée d'élections ! Par contre, on a pis quelques coups de soleil sur le nez. Et puis on est rentré pour suivre la soirée électorale de France2 en simultané sur internet. J'en profite pour remercier France Television d'avoir fait l'effort de la diffuser en même temps sur internet, c'est sympa d'avoir pensé aux expatriés ;-) J'ai une petite anecdote aussi : hier, mon site a connu un pic d'audience entre 18h et 20h, genre 10 fois de visites que la normale... aujourd'hui j'ai vu dans mes statistiques qu'il y avait eu beaucoup de recherches du type "blog élections françaises", "estimation sortie des urnes", "blog résultat 18h" !! Tout le monde était au courant qu'ils allaient pouvoir connaître les chiffres en avance et ils ont tous essayé. Par contre il y en a qui sont accrocheurs car sur certaines requêtes je ne suis même pas dans les 10 premières pages de google. Malheureusement, ils ne tapaient pas les bons mots clés, il fallait chercher sur les sites étrangers (belges ou suisses)... mais la plupart était inaccessible (tout comme le blog de Morandini ;-) Vous les blogueurs, ça vous est arrivé aussi ??

Le mot de la fin : faisons place à un débat d'idée et choisissons entre deux projets de société !