Nous nous réveillons de bon matin après notre première nuit dans notre chez nous temporaire. Nous partons sereins pour notre première journée d'aventure sauf qu'au moment de sortir du camping et de s'engager sur la route, Safari (le campervan) cale une seconde fois en deux jours. Sauf que cette fois-ci, il est impossible de redémarrer. Au bout de quelques essais, on a dû le noyer de toute façon.

Laurent voit son rêve lui passer sous le nez... parce qu'il va sûrement falloir ramener le van à Sydney, le faire contrôler et réparer si besoin ou bien se faire rembourser et en trouver un autre... du temps de perdu uniquement ! Ce n'est pas la joie sur le coup. Un Australien qui sortait du camping avec son 4x4 s'arrête et vient nous donner un coup de main. Il appelle le gérant du camping et se met au volant. Nous allons le pousser dans la petite descente pour qu'il démarre en seconde. Après quelques mètres, ça démarre et il fait le tour du camping avec le van. Il revient en nous disant qu'il lui semble tourner très bien et que le moteur fait un bruit assez doux pour ce genre de voiture. Nous partons pour Moss Vale - la ville la plus proche - d'où nous appelerons le garage car il est trop tôt pour appeler maintenant et que de toute façon on doit passer par Moss Vale pour rentrer sur Sydney.

Le garage nous rassure en nous disant que ce n'est rien de grave car le moteur n'a que 15000 km. Mais par contre il y a un coup de main à prendre pour la démarrer car c'est une mécanique qui date de 1982 et qu'elle est donc par conséquent un peu capricieuse (n'y voyez aucun rapport avec l'année de naissance de Juliette ;-) Il nous explique que pour démarrer à chaud, le mieux est de tourner la clef de contact et d'enfoncer l'accelerateur à fond pour que le moteur se lance. A froid, avant de mettre le contact, il faut actionner 4 fois sur l'accelerateur. Cela ressemble à une recette de grand-mère mais on a 500km ou 5 jours pour être satisfait ou remboursé. Il nous dit donc de la tester ce week end et de revenir le voir après si on n'y arrive pas.

On repart un peu inquiet mais rassuré par les commentaires sur le moteur de l'Australien du camping et par le fait que le moteur soit neuf (facture à l'appui évidemment). Prochain arrêt : Goulburn, principalement pour aller au RTA (Road Traffic Association) pour faire les papiers de changement de propriété. C'est assez simple : le papier de la vente, un petit formulaire de coordonnées personnelles, une pièce d'identité et le tour est joué ; moyennant tout de même une petite taxe à payer. A ce propos, le garagiste avait déclaré un prix de vente nettement inférieur à la réalité, justement pour payer une taxe moins élevée... ça se fait tout le temps comme ça nous a-t-il dit...

Safari redémarre sans souci en suivant la technique indiquée et nous faisons un petit tour dans Goulburn qui présente quelques beaux bâtiments et une jolie cathédrale. Encore une fois, nous tombons sur un Australien très sympathique qui nous explique quelques particularités de cette cathédrale, comme la petite chapelle dédiée aux soldats australiens tombés lors des deux guerres mondiales et de la guerre du Vietnam. Nous reprenons la route direction Canberra pour y passer quelques jours. Nous passerons la première nuit dans le Parc National de Tidbinbilla un peu à l'écart de Canberra car nous avons repéré un Camp Area à cet endroit et qu'il y a quelques promenades intéressantes à faire dans ce parc. Nous contournons Canberra... ça paraissait plus court sur la carte que dans la réalité. Nous nous assurons dans une office de tourisme de l'existence de ce camping. Les filles n'ont pas l'air de bien savoir et appellent le ranger pour s'en assurer. On peut donc y aller.

L'endroit est sympa et nous nous installons entre deux autres campements déjà installés. A la fin du repas, deux personnes du campement d'à côté viennent nous demander si on veut se joindre à eux pour une veillée au coin du feu. On accepte et on passe une excellent soirée avec ces 7 Australiens vraiment très sympas. On en profite pour avoir quelques bons plans pour nos étapes suivantes et nous mangeons des chamallows grillés. Ils sont trop forts ces Asutraliens !

cathedrale goulburn