Nous prenons une grosse demi-journée d'avance sur notre programme et quittons Adelaïde en début de matinée. Nous en avons fait le tour et le temps maussade nous font fuir. C'est la grande remontée vers le Nord qui commence, mais assez modérément pour l'instant.

Sur la route, nous faisons une halte à Port Wakefield et Port Pirie. Finalement, on a souvent été déçu par les ports où on s'est arrêté puisqu'ils n'ont rien à voir avec les ports de pêches européens. Ils ont nettement moins de cachets et parfois il n'y a même pas de bateau. Ces deux arrêts font partie de cette catégorie mais Port Pirie a une rue principale bordée par quelques jolies constructions que sont l'ancienne gare, un hôtel et une boucherie. Le paysage a changé dès la sortie d'Adelaïde et est devenu plus aride. Il y a encore quelques arbres et des champs à perte de vue. A cette époque ils sont jaunes et fauchés bien ras. Cela nous donne un petit aperçu du désert, la terre rouge en moins.

Nous arrivons en début d'après midi à Port Augusta et prenons rendez vous chez Toyota pour le lendemain. Nous vous rassurons, rien d'anormal mais nous devons juste faire le changement d'huile pour être conforme à la garantie. Nous avons 1000 kilomètres d'avance mais il est bon de le faire avant le désert surtout que la prochaine grosse ville se trouve à 1500 km.

A la bibliothèque municipale, nous rencontrons un couple de français qui font le tour du monde en camping car. Ils sont déjà partis depuis 17 mois en vont rester pendant 6 mois en Australie. Ils nous offrent un repas en échange de l'aide que Laurent leur procure pour leur site internet. Ils sont obligés de changer d'hébergeur et avaient un peu de mal à mettre en ligne leur site sur leur nouvel hébergeur. Ce fut une bonne soirée autour d'un repas à base de produits de la mer.

Il nous faut encore chercher notre emplacement de campement pour ce soir car nous n'irons pas dans un camping. On a décidé d'alterner pour vivre plus l'aventure et soigner nos dépenses. Que nos familles se rassurent, nous ne sommes pas dans le besoin mais ayant un campervan, nous n'avons pas besoin tous les jours du confort d'un camping. A quelques centaines de mètres de l'hôpital, nous trouvons un cul-de-sac pour nous arrêter avec vue sur le golf maritime, nous en profiterons au réveil !

route south australia