Réaliser ses rêves... d'Australie !

Jouer avec son appareil photo

bondi beach Il y a une fonction de notre appareil que nous n'utilisons pas beaucoup, alors qu'elle fait en général de très jolies photos. Il s'agit de la fonction "couleur contrastée" qui permet d'obtenir uniquement la couleur spécifiée sur l'écran en transformant toutes les autres en noir et blanc. Notre picnic à la plage de dimanche dernier était une bonne occasion pour faire quelques photos de ce genre.

Lire la suite...

Une fin d'hiver au goût d'été

bondi beach On dirait bien que l'hiver est fini depuis quelques jours à Sydney. Qui plus est avec quelques semaines d'avance. Déjà qu'il n'avait pas été très rigoureux mis à part quelques jours, on dirait bien qu'il s'est tout de suite transformé en été. En tout cas, ce dimanche tout était réuni pour se croire au mois d'août en Europe ! Le soleil était là et tout le monde s'était donné rendez vous à la plage de Bondi.

Lire la suite...

Yellow Throated Miner

Yellow Throated Miner Le Yellow Throated Miner (ou Méliphage à cou jaune en français) est un oiseau d'une trentaine de centimètres qu'on trouve partout en Australie, que ce soit dans les forêts ou dans certaines zones habitées comme Sydney. Il est nettement moins peureux et plus curieux que les lorikeet ou autres perroquets. En effet, nous en avions souvent un qui s'approchait de notre campervan quand on s'arrêtait en fin de journée. Sûrement attiré par l'odeur de notre repas, il n'hésitait à s'approcher de la table en nous dévisageant. Certains découvraient même leur reflet dans le rétroviseur et trouvaient un "compagnon" de jeu pour quelques instants...

Lire la suite...

Sable rouge

sable rouge Un petit coup d'oeil en arrière vers le centre rouge et "la" terre des Aborigènes. Le nom de cette zone de l'Australie provient de la couleur de son sable qui est rouge ! Par contre, il ne faut pas s'attendre à de vastes étendues de sable rouge façon désert du Sahara, sinon vous seriez déçus. En effet, même dans le désert la végétation est présente mais s'est adapté. Le sable est parsemé de petits arbustes et de petites plantes, qui ont des feuilles très épaisses et dures pour retenir la moindre quantité d'eau passant à proximité et pour se protéger du soleil. Il y a même un peu d'herbes qui tente de pousser à la moindre averse, mais nous ne l'avons vu que jaune. Le paysage ressemble assez souvent à la photo que nous avons prise.

Lire la suite...

Débutant en didgeridoo

didgeridoo Une semaine après avoir acheté le didgeridoo, nous vous proposons les débuts de Laurent en train de jouer de cet instrument. Il ne faut pas s'attendre à des miracles mais il commence à maitriser les différentes techniques pour émettre des sons dont la technique du bourdon par exemple. Il lui manque encore la technique de la respiration circulaire pour ne pas être obligé de s'arrêter pour respirer... mais c'est le plus difficile ! Juliette a juste essayé un petit peu... Mais normalement les femmes n'ont pas le droit de jouer du didgeridoo car selon les croyances Aborigènes, ça rend infertile. Nous n'en voyons pas trop les raisons scientifiques. Les hommes Aborigènes voulaient sûrement garder ce "privilège". En même temps, on ne va tenter le diable ! Une petite vidéo de Laurent vous attend sur la page intégrale du billet.

Lire la suite...

Une chose à importer de France ?

store S'il y a bien une chose que les Australiens devraient importer de France, ce sont bien les volets et le double vitrage ! D'ailleurs, en ce qui concerne les volets, les Français pourraient les exporter dans pas mal de pays comme au Canada ou en Norvège pour ne citer qu'eux. Vous pourriez objecter qu'en Norvège, on ne s'en servirait que la moitié de l'année... oui mais quelle moitié ! Laurent peut vous dire que ce n'est pas simple de dormir lorsque le soleil oublie de se coucher la nuit ;-)

Lire la suite...

Prend on un risque en rentrant en France ?

Nous nous posions la question de savoir si vous faisions le bon choix en rentrant en France surtout au mois d'octobre, juste au début de l'automne... Non, parce que si on écoute les médias et le gouvernement Français, c'est à ce moment là que va commencer la grande pandémie de la grippe. Ils en ont sont sûrs ! Aussi sûr qu'à la fin de l'hiver dernier ou pour la grippe du poulet. Avant il y avait la grippe espagnole, maintenant ce sont les grippes des animaux (poulet, porc), que vont ils nous inventer après ?

Lire la suite...

Testé pour vous : le Kulaway Nut

kulaway nut Aujourd'hui, nous avons testé pour vous le Kulaway Nut, une sorte de noix de coco. C'est vendu avec l'écorce autour de la coque de la noix, ce qui ne rend pas son ouverture des plus faciles. Néanmoins, après quelques coups de couteaux, on arrive à atteindre la coque qui s'avère être moins dure que celle de sa cousine, la noix de coco ! Juliette l'avait bien choisie car elle était rempli de "lait" jusqu'à ras-bord. La chaire, quant à elle, est plus molle et moins épaisse que celle d'une noix de coco.

Lire la suite...

Didgeridoo

didgeridoo Hier nous avons acheté un très beau souvenir de l'Australie : un didgeridoo, le plus beau disgeridoo du monde évidemment. Nous avons choisi une clé D pour pouvoir en jouer facilement, mais nous avons aussi privilégié la beauté de la décoration car on est loin de joueurs professionnels. Pour jouer du didgeridoo, il suffit de retourner en enfance et de faire vibrer ses lèvres pour imiter la voiture. Sinon on peut aussi savoir jouer de la trompette car la technique est la même. Bon ça, c'est pour la partie facile, car la particularité du didgeridoo est qu'il faut maîtriser la technique du souffle continu ou respiration circulaire... c'est à dire qu'il faut continuer à souffler même lorsqu'on inspire ! Pour ça, il faut un peu d'entraînement.

Lire la suite...

Billets de retour...

ciel sydney Dans 2 mois jour pour jour, nous aurons passé notre première journée en France après plusieurs mois en Australie. Une page de plus va se tourner mais il fallait bien qu'on confirme notre billet de retour. Nous avions un billet "ouvert" avec Singapore Airlines et nous les avons donc appelé pour changer la date de notre vol retour et la fixer le 5-6 octobre. En effet avec la durée du trajet et le décalage, nous partons le 5 octobre de Sydney et nous arrivons le 6 octobre à Paris en passant quelques heures à Singapour.

Lire la suite...

- page 3 de 19 -